fbpx
c2isante-expert-en-radioprotection

Travaux sur écrans : Le saviez-vous?

Première partie : pauses et changement d’activité 

Durant cette période de confinement, le télétravail risque d’accroître le temps passé devant votre écran et nécessite donc de mettre en place des mesures de préventions adaptées. Dans cet article l’objectif est de pouvoir mettre en corrélation des articles du Code de travail concernant l’utilisation des écrans et des conseils pour vous aider à les mettre en application.

 

Article R4542-4 (Code du travail) :
L’employeur organise l’activité du travailleur de telle sorte que son temps quotidien de travail sur écran soit périodiquement interrompu par des pauses ou par des changements d’activité réduisant la charge de travail sur écran.

 

👉 Ne gardez jamais une posture plus de 2 heures quand elle est bonne et 1 heure quand elle ne l’est pas

👉 Cela parait défier toute logique mais faire de courtes pauses entre vos sessions de travail améliore en réalité votre concentration, votre créativité et votre mémoire

👉 Faites une pause de 5 à 10 minutes toutes les heures

Lien vers une extension Google chrome qui vous avertit régulièrement afin de penser à faire des pauses

Ces pauses doivent être actives !

👉 Levez-vous !

👉 Étirez-vous !

👉 Bougez

👉 Regardez au loin (à plus de 7 mètres)

Lien vers un guide pratique de L’INSERM qui propose des exercices de gymnastique afin d’atténuer l’astreinte musculosquelettique

Lien vers une série d’exercices sportifs proposée par notre collègue et sportive de haut niveau Clémence BERETTA afin de rester en forme durant le confinement

Mieux vaut faire des pauses courtes et fréquentes pour :

👉 Permettre à vos yeux de se reposer : atténuer leur sollicitation accrue par plusieurs phénomènes : l’accommodation (déplacements rapides du regard entre les documents, le clavier et l’écran) et la convergence (les deux yeux saisissent la même image en même temps et les deux axes visuels se rejoignent sur l’écran)

👉 Retrouver une vitesse de clignement de vos yeux normale : La fréquence de battements de vos paupières est en moyenne de 15/min, devant un écran ce nombre est d’environ de 8/min, ce qui provoque une fatigue et un assèchement de vos yeux

👉 Améliorer la circulation sanguine : un travail musculaire statique sollicite moins d’efforts musculaires qu’un travail musculaire dynamique. Toutefois, le travail sur écran nécessite le travail permanent de plusieurs muscles (le coût du maintien de votre posture) mais la diminution de vos mouvements ralentit l’activité de votre cœur. Il y a donc une diminution de l’amenée de votre sang et une non évacuation de vos déchets, engendrant une fatigue et des contractures

👉 Diminuer l’inconfort de la position assise : elle engendre une pression continue sur certaines parties de votre corps, une augmentation de votre rétention d’eau et une intensification de vos contraintes posturales et articulaires

Cet article vous a interéssé ? 

Découvrez notre formation Gestes et Postures

STEPHANE LINDER
Chargé d’affaires et formateur chez C2i Santé
s.linder@c2isante.fr

, ,
Article précédent
Veille réglementaire : les mesures d’adaptation face à l’urgence sanitaire
Article suivant
Travaux sur écrans : le saviez-vous ? | PART II

Articles liés

Menu